Accédez gratuitement à tous les articles et archivez-les dans votre compte.
Vous n'avez renseigné aucun enfant : recevez nos conseils et sélections en indiquant l'âge de votre enfant :

modifier mon compte

mot de passe oublie ?

Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

Le rythme « idéal » de ses journées

À l’heure où les élèves de primaire sont majoritairement passés à la semaine de quatre jours, les spécialistes de chronobiologie voient rouge. Longue coupure du week-end, horaires quotidiens aberrants, tout cela ne rime guère avec « rythme naturel ».

petite fille sourit

Il y a un temps pour tout, or quand on ne suit pas le rythme naturel des enfants, certains décrochent : ce sont malheureusement ceux qui ont le plus de difficultés. Pour aider le vôtre à être le plus en forme possible à l’école, encore faut-il connaître le bon rythme !

Quoi faire à quelle heure

- Vers 7h-7h30 : debout ! Un pic de cortisol ayant déjà préparé les muscles au réveil, il ne lui reste plus qu’à se réveiller en douceur.

 

- Vers 7h30-8h : après le « jeûne » de la nuit, il lui faut de l’énergie. Rien de mieux qu’un fruit (ou un jus de fruit), un laitage et des céréales complètes (ou du pain complet). S’il préfère un petit-déjeuner avec du bacon ou un œuf, ce n’est pas un problème.

 

- 9h-10h : s’il n’est pas sorti pour aller à l’école (jour de repos), c’est le moment de jouer dehors. L’organisme doit en effet recevoir un maximum de luminosité pour envoyer un signal fort à la glande chargée de sécréter la mélatonine, hormone qui synchronise toutes les autres.

 

- 10h-11h : son pic de vigilance est au plus haut, c’est le bon moment pour s’atteler aux devoirs !

 

- 12h-12h30 : il n’est jamais trop tôt pour prendre de bonnes habitudes. Si votre enfant déjeune à la maison, c’est avec vous (en famille) et pas devant la télévision. Son repas doit être structuré et il ne doit pas sortir de table en ayant encore faim (attention au risque de grignotage).

 

- Vers 14h : vous pouvez lui proposer une activité calme comme la lecture, voire une petite sieste s’il a du sommeil en retard (mais pasplus de 20 minutes).

 

- Entre 15h et 16h30 : s’il doit encore réviser ou apprendre une leçon, c’est un bon créneau.

 

- 16h30 : l’heure du goûter… Vous ne pouvez pas vous tromper en lui proposant des fruits !

 

- Vers 17h : ses capacités sensorielles et motrices sont à leur optimum : pensez au sport.

 

- Autour de 19h-20h : c’est l’heure du dîner, en famille si possible. Il est préférable d’éviter les plats trop gras le soir car la sécrétion des sels biliaires (indispensables à la dégradation des graisses)est plus faible après 17h.

 

- Avant 22h : au lit ! Un jeune enfant n’a rien à faire debout à 23 heures…

 

Une vigilance en dents de scie

Les enfants de 6-7 ans, en cours préparatoire, sont ceux qui connaissent le moins de fluctuations au cours de la journée : tout au plus accusent-ils une baisse de forme entre midi et 14h. Mais plus l'enfant grandit et plus sa vigilance connaît des hauts et des bas : avant 9h du matin et de 13h30 à 15h environ, elle est basse. La coupure du week-end ou des vacances n’arrange rien : ainsi, le lundi est le jour le moins performant de la semaine.
(photo © Joey Boylan / Istockphoto) 
 
Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

rejoignez-nous-sur-facebook

livre personnalise tchoupi

activité montessori pour bebe

notre-selection-livres-a-la-maternelle

Articles les plus consultés
fermer
J'ai déjà un compte Grandir avec Nathan
Je souhaite créer mon compte
Je souhaite m'inscrire sans recevoir la newsletter Grandir avec Nathan
Merci d'avoir voté pour l'activité
Multipliez vos chances de gagner au tirage au sort
en partageant votre activité préférée avec vos amis.

Par email