Accédez gratuitement à tous les articles et archivez-les dans votre compte.
Vous n'avez renseigné aucun enfant : recevez nos conseils et sélections en indiquant l'âge de votre enfant :

modifier mon compte

mot de passe oublie ?

Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

Le point sur sa croissance

Ne vous fiez pas seulement à la taille des autres enfants de sa classe ! L’important est que votre enfant grandisse de façon harmonieuse et régulière.

enfant croissance

Une bonne hygiène de vie

Bien grandir, c’est en partie une question d’hygiène de vie. Votre enfant a besoin de se coucher tôt (autour de 20h, 20h30)car l’hormone de croissance, principale « responsable » de sa taille, est surtout sécrétée dans la première partie de la nuit, autour de 23 heures. Il est essentiel de préserver ces premières heures de sommeil, sauf événement exceptionnel !
Assurez-vous également que sa chambre est au calme et que le bruit (radio, télé, musique, conversations bruyantes…) ne risque pas de le réveiller.
Autres clés de la croissance : une alimentation quotidienne équilibrée – avec trois vrais repas et un goûter – et de l’exercice physique qui stimule la sécrétion de cette précieuse hormone de croissance. En revanche, le tabac est accusé de diminuer cette sécrétion : vous ne devez pas fumer en présence de votre enfant ni tolérer que la personne qui le garde plusieurs heures par jour fume à ses côtés.

Surveillez sa croissance

On conseille de mesurer un enfant régulièrement (au moins tous les 6 mois) afin de suivre sa courbe de croissance. Vous pouvez noter la taille de votre enfant sur la courbe correspondante de son carnet de santé. Une bonne mesure est réalisée talons joints, genoux tendus, abdomen rentré et tête droite ! À 6 ans, un garçon mesure en moyenne 114 cm et une fille 112 cm.
Si votre enfant présente un écart important avec les courbes moyennes de son carnet de santé (il sort des courbes supérieure et inférieure) ou si sa courbe de croissance se met durablement à stagner, voire à diminuer, vous devez consulter le pédiatre ou son médecin traitant.
Parfois, la cause est évidente : parents, grands-parents et d’autres membres de la famille sont plus petits que la moyenne. Dans ce cas, la courbe de croissance de l’enfant grimpe certes lentement, mais elle grimpe régulièrement.
Si l’explication n’est pas à chercher du côté de l’hérédité, le médecin conseille différents bilans (radiographique pour connaître l’âge osseux, biologique pour vérifier le dosage de certaines hormones, etc.) afin de déceler l’une des affections susceptibles d’affecter la croissance : maladie rénale, cardiaque ou respiratoire chronique, sécrétion insuffisante d’hormone de croissance…

 

Valorisez-le !

Se sentir grand, ce n’est pas qu’une question de taille. C’est aussi une question de maturité. Aussi, encouragez votre enfant à devenir plus autonome, montrez que vous avez confiance en lui. Ne perdez pas une occasion de le valoriser quand il réussit une activité, surtout si vous constatez qu’il développe un complexe à cause de sa taille (il vous en parle souvent). Enfin, si votre enfant est traité médicalement pour un problème de croissance, vous pouvez le rassurer en lui disant que les choses s’arrangeront et qu’il faut juste un peu de patience…
(photo © kate_sept2004 / Istockphoto)
 
Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

rejoignez-nous-sur-facebook

livre personnalise tchoupi

activité montessori pour bebe

Articles les plus consultés
fermer
J'ai déjà un compte Grandir avec Nathan
Je souhaite créer mon compte
Je souhaite m'inscrire sans recevoir la newsletter Grandir avec Nathan
Merci d'avoir voté pour l'activité
Multipliez vos chances de gagner au tirage au sort
en partageant votre activité préférée avec vos amis.

Par email