Accédez gratuitement à tous les articles et archivez-les dans votre compte.
Vous n'avez renseigné aucun enfant : recevez nos conseils et sélections en indiquant l'âge de votre enfant :

modifier mon compte

mot de passe oublie ?

 
 
Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

Il a des soucis, quand consulter ?

Grandir n’est pas toujours facile ! Le développement psychique de l’enfant n’est pas un long fleuve tranquille et il peut arriver que vous perdiez pied. Une aide psychologique peut alors être nécessaire.

enfant problème psychologique

Il traverse des difficultés passagères

Une simple écoute de votre part peut souvent être la solution au problème de votre enfant. Écoutez-le avec attention et aidez-le à exprimer ce qu’il ressent. Pour se livrer, l’enfant a besoin d’être entendu sans jugement. Faites parler votre coeur en évitant de lui transmettre vos sentiments de peur, de tristesse ou de colère. Votre rôle est de lui donner la solidité nécessaire pour affronter et analyser ses difficultés. Dans bien des cas, il trouvera la réponse à ses problèmes.

Des troubles s’installent

La situation peut devenir plus préoccupante. Selon les cas, certains signes doivent vous alerter :
– votre enfant est isolé, replié sur lui-même, ou au contraire trop agité, agressif ;
– il est mal dans sa peau, il n’a pas confiance en lui ;
– il présente des troubles du sommeil, une énurésie ;
– son comportement et son humeur se mettent à changer, brutalement et de façon durable ;
– ses résultats scolaires sont en baisse très nette.

Vous avez conscience de la souffrance de votre enfant, vous vous posez beaucoup de questions, vous demandez conseil à droite et à gauche, vous perdez pied… C’est le moment de consulter.

Aide psychologique « à la carte »

La prise en charge psychologique de l’enfant offre différentes possibilités.

Un seul entretien, le plus souvent en présence de l’enfant et de ses parents, suffit parfois à dénouer la situation et à aider à trouver une solution au problème.

Dans d’autres cas, plusieurs entretiens seront nécessaires avant d’y voir plus clair.

Une psychothérapie pourra même alors être proposée, pour une durée plus ou moins longue. Soit elle est individuelle et consiste en des entretiens réguliers avec l’enfant, accompagné ou non de ses parents. Soit elle se pratique en groupe avec d’autres enfants : on parle alors de thérapie de groupe.

 

Les « psys » : qui consulter ?

  • Le psychologue scolaire, dans le cadre de l’école, participe à la prévention des difficultés scolaires et à l’évaluation des enfants en difficulté.
  • Le psychologue clinicien traite les troubles de l’enfant. Il travaille dans les hôpitaux, les lieux d’accueil de la petite enfance, ou en libéral. Ses thérapies passent essentiellement par la parole, mais aussi par le jeu, le modelage, le dessin…
  • Le pédopsychiatre est médecin, spécialiste des troubles de l’enfant et de l’adolescent. En dehors des thérapies, il est le seul à pouvoir prescrire des médicaments. En équipe, il exerce à l’hôpital ou dans des centres spécifiques : CMP (Centre Médico-Psychologique) ou CMPP (Centre Médico-Psycho-Pédagogique). En libéral, il exerce dans son cabinet.
(photo © Galina Barskaya / Shutterstock.com)
 
 
Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

À lire aussi...

 

rejoignez-nous-sur-facebook

livre personnalise tchoupi

activité montessori pour bebe

notre-selection-livres-a-la-maternelle

Articles les plus consultés
 
fermer
J'ai déjà un compte Grandir avec Nathan
Je souhaite créer mon compte
Je souhaite m'inscrire sans recevoir la newsletter Grandir avec Nathan
Merci d'avoir voté pour l'activité
Multipliez vos chances de gagner au tirage au sort
en partageant votre activité préférée avec vos amis.

Par email