Accédez gratuitement à tous les articles et archivez-les dans votre compte.
Vous n'avez renseigné aucun enfant : recevez nos conseils et sélections en indiquant l'âge de votre enfant :

modifier mon compte

mot de passe oublie ?

 
 
Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

Les allergies alimentaires

Depuis quelques années, les allergies alimentaires ne cessent de se multiplier. La liste des aliments responsables est de plus en plus longue.

bébé allergique

Parmi les causes possibles de cette situation, on invoque la diversification trop précoce de l'alimentation à un âge où l'organisme n'est pas prêt. Les pédiatres ont donc incité à ne diversifier qu'après 4 mois, 6 mois quand existe un terrain atopique familial, et d'attendre 1 an pour les aliments dont le pouvoir allergisant est plus grand.

Les aliments les plus allergisants sont :

• le lait de vache ;
• l'œuf ;
• l'arachide et les fruits à coque (amande, noisette, noix), qui sont souvent cachés dans bien des préparations ou des gâteaux du commerce ;
• le kiwi ;
• les légumineuses (pois, lentilles, soja) ;
• les petits fruits rouges ;
• les céréales contenant du gluten (blé, seigle, avoine, orge, épeautre...).

 

L'allergie au lait de vache est l'allergie alimentaire la plus précoce puisqu'elle peut s'exprimer très tôt par des troubles digestifs qui résistent au traitement. Sa fréquence actuelle tient d'une part au relatif abandon de l'allaitement maternel, d'autre part aux progrès de l'industrie laitière. Les protéines du lait ont une spécificité d'espèce qui peut provoquer une réaction allergique. Une tolérance s'installe après 1 an, âge auquel l'apport de lait devient moins important.

Les symptômes de l'allergie sont multiples et peuvent toucher :

la peau : eczéma, urticaire ;
les voies respiratoires : asthme, rhinite, toux ;
le tube digestif : rejets, diarrhée, malabsorption.

Deux manifestations plus sévères sont à connaître :

l'œdème de Quincke, un gonflement du visage qui s'étend à la gorge et obstrue les voies respiratoires ;
le choc allergique.
Il n'y a pas toujours de relation entre la voie de sensibilisation et les symptômes : une allergie au lait de vache peut s'exprimer aussi bien par de l'eczéma ou de l'asthme que par des troubles digestifs.

Trois principes pour traiter l'allergie :

éviter l'allergène quand c'est possible : aliment, acariens, chat, plumes...
• induire une tolérance par désensibilisation ;
• diminuer les réactions de l'organisme par des médicaments.

 

> Retrouvez d’autres conseils santé dans Le guide de mon bébé de A à Z, du docteur Dominique Leyronnas, Éditions Nathan.  

Photo © Karen Grigoryan / Shutterstock.com
 
Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article
 

rejoignez-nous-sur-facebook

livre personnalise tchoupi

activité montessori pour bebe

les grandes etapes de bebe

Articles les plus consultés
 
fermer
J'ai déjà un compte Grandir avec Nathan
Je souhaite créer mon compte
Je souhaite m'inscrire sans recevoir la newsletter Grandir avec Nathan
Merci d'avoir voté pour l'activité
Multipliez vos chances de gagner au tirage au sort
en partageant votre activité préférée avec vos amis.

Par email