Accédez gratuitement à tous les articles et archivez-les dans votre compte.
Vous n'avez renseigné aucun enfant : recevez nos conseils et sélections en indiquant l'âge de votre enfant :

modifier mon compte

mot de passe oublie ?

Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

Ses premiers mots

Votre enfant ne dit encore que quelques mots mais il en comprend plusieurs centaines, et dans son cerveau de nouvelles connexions se créent tous les jours !

premiers mots enfants
À partir de 12 mois, le tout-petit commence à acquérir les bases du vocabulaire correspondant au monde qui l’entoure. Alors que jusque vers 10 mois, il enregistrait les sons de sa langue maternelle, un peu comme une mélodie, il est maintenant capable de différencier les sons entre eux et il commence à en reproduire certains, par imitation. Il ne lui reste plus qu’à comprendre ce qu’il dit : c’est tout l’enjeu de la période qui va de 12 à 18 mois environ.

Le cerveau et le langage

Tout le monde sait aujourd’hui qu’il n’y a pas une seule aire du langage dans le cerveau mais plusieurs : l’aire de Broca et les aires de Brodmann, situées dans la zone frontale, ont plutôt un rôle moteur. Elles dirigent les muscles de la langue, de la gorge et des lèvres, impliqués dans l’articulation et donc la production du langage. L’aire de Wernicke (souvent située derrière la tempe gauche pour les droitiers) est plutôt dédiée à la compréhension du langage.

Ces aires du langage ont de nombreuses connexions avec d’autres parties du cerveau, en particulier les aires visuelles et auditives. Mais un ingrédient essentiel doit être associé à ce mécanisme cérébral : l’amour ! Car pour que votre enfant apprenne les bases du langage, il doit avant tout en ressentir le désir.

Un mot qui en dit long

L’enfant commence par articuler des sons (par exemple « bababa ») indépendamment de leur signification. Puis vers 12 mois, il devient capable de donner un sens à ces sons. Toutefois, comme il ne peut s’exprimer aussi bien qu’il le voudrait, il se sert souvent d’un mot pour signifier une action. Par exemple « papa » peut vouloir dire : « J’entends la voix de papa derrière la porte ! » C’est ce qu’on appelle le « mot-phrase ». La plupart du temps, l’entourage comprend ce que le petit veut dire. Mais si ce n’est pas le cas, l’enfant peut piquer une véritable colère souvent attribuée à tort à un caprice !

Lorsque l’enfant atteint l’âge de 2 ans, la situation se débloque car il est alors en mesure de prononcer une vingtaine de mots – en les associant notamment deux par deux – et d’en comprendre 300.

 

Parler, c’est bien compliqué !

Pour produire un mot, il faut agir sur le trajet de l’air au niveau de la trachée, de la gorge, de la bouche et du nez. Des centaines de neurones sont ainsi sollicités à chaque fois qu’un son est émis ! Au début, votre enfant ne retient souvent que le dernier son que vous prononcez : par exemple il dit « to » pour « gâteau », « pi » pour « papy », etc.
(photo © Sean_Warren / istockphoto) 
 
Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

rejoignez-nous-sur-facebook

livre personnalise tchoupi

T'choupi et moi

activité montessori pour bebe

les grandes etapes de bebe

notre-selection-livres-a-la-maternelle

Articles les plus consultés
fermer
J'ai déjà un compte Grandir avec Nathan
Je souhaite créer mon compte
Je souhaite m'inscrire sans recevoir la newsletter Grandir avec Nathan
Merci d'avoir voté pour l'activité
Multipliez vos chances de gagner au tirage au sort
en partageant votre activité préférée avec vos amis.

Par email