Accédez gratuitement à tous les articles et archivez-les dans votre compte.
Vous n'avez renseigné aucun enfant : recevez nos conseils et sélections en indiquant l'âge de votre enfant :

modifier mon compte

mot de passe oublie ?

 
 
Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

Le langage en petite section

La langue orale est le « pivot » des apprentissages de l’école maternelle. Votre enfant apprend à écouter, à s’exprimer et à se faire comprendre de l’adulte.

enfant en maternelle parlent

L’enfant de 3 ans améliore son langage par étapes, en fonction de ce qu’il entend dire et de ce qu’il réutilise ensuite pour s’exprimer (notamment pour désigner des objets ou pour construire des phrases). Il emploie le pronom « je »  pour parler de lui. Son vocabulaire est de plus en plus riche, mais il articule encore parfois les mots de façon approximative.

Priorité au langage !

En petite section, tout est prétexte à discussion pour permettre à votre enfant d’améliorer son langage. Il acquiert quotidiennement des mots nouveaux : environ une dizaine de mots par semaine ! Il en comprend d’abord le sens avant de les utiliser progressivement de façon autonome. Pour décrire ce qu’il fait en classe au cours des activités et des jeux, il emploie des verbes. Il désigne ce qu’il voit avec des noms (par exemple au cours de séances d’observation de plantes, d’animaux…) et utilise quelques adjectifs pour indiquer des couleurs, des formes et des grandeurs. Les séances de motricité sont l’occasion de découvrir des mots comme « devant, derrière, sur, sous, à côté… ». Votre enfant se régale de comptines et de chansons : il commence à chanter en groupe ou devant ses camarades. L’enseignant incite les enfants à exprimer leurs impressions à l’occasion de séances de peinture ou de pâte à modeler par exemple.


Parler à partir d’objets familiers

L’enseignant de votre enfant utilise peut-être une marionnette ou une peluche
« mascotte » de la classe
comme support d’apprentissage. Il la fait parler de manière expressive, il fait le lien avec le quotidien des enfants, il utilise le pronom personnel « je », il verbalise des sentiments et fait ressurgir des émotions déjà ressenties (l’inquiétude, la surprise, l’étonnement, la joie…). Les aventures de la marionnette vont rapidement devenir le « patrimoine » de la classe et elles tissent un lien entre tous les enfants. Elles provoquent interrogations, échanges et surtout l’envie de parler ! À la maison aussi, vous pouvez jouer à faire parler poupées, peluches et ses petits personnages préférés (du type Playmobil©).
(photo © Sergey Lavrentev / Shutterstock.com) 
 
Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article
 

rejoignez-nous-sur-facebook

livre personnalise tchoupi

activité montessori pour bebe

Articles les plus consultés
 
fermer
J'ai déjà un compte Grandir avec Nathan
Je souhaite créer mon compte
Je souhaite m'inscrire sans recevoir la newsletter Grandir avec Nathan
Merci d'avoir voté pour l'activité
Multipliez vos chances de gagner au tirage au sort
en partageant votre activité préférée avec vos amis.

Par email