Accédez gratuitement à tous les articles et archivez-les dans votre compte.
Vous n'avez renseigné aucun enfant : recevez nos conseils et sélections en indiquant l'âge de votre enfant :

modifier mon compte

mot de passe oublie ?

Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

Les premiers contes

Des récits transmis au fil des générations, qui parlent des préoccupations des petits et des grands, des sonorités et une poésie qui se prêtent à la lecture à haute voix…

enfant livre conte

« Il était une fois… » Les contes que nous racontons à nos enfants ont souvent des origines lointaines. Ils constituent notre patrimoine commun. Les albums contemporains font d’ailleurs assez souvent référence à des personnages ou à des éléments des contes « classiques ».

Une portée universelle

Les contes classiques sont généralement des histoires orales, transmises de bouche à oreille, qui ont voyagé et se sont transformées jusqu’à ce qu’un auteur les mette par écrit un jour, comme l’ont fait les frères Grimm, Charles Perrault ou A. Andersen.

Venus des quatre coins du monde, les contes présentent pourtant souvent des variantes similaires, probablement parce qu’on y parle symboliquement de tout ce qui préoccupe les hommes de tous les temps et de tous les lieux : l’enfance, l’amour, l’abandon, la jalousie, le pouvoir, la mort, etc.

Les contes de « randonnée » ou récits à « accumulation » comme Roule Galette, Le Bonhomme de pain d’épice ou encore La chèvre qui ne voulait pas passer le pont, sont plus particulièrement destinés aux jeunes enfants. On les appelle ainsi car ils se déroulent comme une promenade au cours de laquelle le héros fait des rencontres successives (de personnes, d’animaux ou d’objets). Leur construction est linéaire, l’enchaînement des rencontres ponctue l’histoire de façon régulière et répétitive. Dans ce monde bien ordonné, votre enfant puise des repères d’organisation et appréhende les relations de cause à effet.

La « musique » des contes

Les contes se prêtent bien à la lecture à voix haute. La langue est souvent simple, accessible, imagée et musicale. Votre enfant apprécie leur sonorité et leur poésie.

Les formulettes, onomatopées ou répétitions, lorsqu’elles existent, rythment le récit et lui donnent un aspect ludique. Leur régularité rassure et permet de mieux affronter l’imprévu et la peur qui peuvent surgir au détour d’une page. Elles permettent aussi à votre enfant de mieux s’approprier et mémoriser le récit.

 

Contes d’ici et d’ailleurs

  • Boucle d’or, Souricette, Le loup et les chevreauxil existe de nombreuses collections de contes classiques, illustrés avec soin. Certaines collections de livres-CD proposent ces contes lus par des comédiens ou des conteurs reconnus.
  • D’autres collections de livres-CD invitent à découvrir des contes populaires venus des cinq continents et accompagnés de musique traditionnelle.
  • Si des mots ou des expressions vous semblent trop compliqués, ne les transformez pas pour autant. Attendez que votre enfant vous demande des explications… ou pas ! Ces mots « mystérieux » (par exemple « Tire la chevillette et la bobinette cherrera ») font partie de la magie du conte.
(photo © Terrie L. Zeller / Shutterstock.com)
 
 
Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

rejoignez-nous-sur-facebook

livre personnalise tchoupi

activité montessori pour bebe

notre-selection-livres-a-la-maternelle

Articles les plus consultés
fermer
J'ai déjà un compte Grandir avec Nathan
Je souhaite créer mon compte
Je souhaite m'inscrire sans recevoir la newsletter Grandir avec Nathan
Merci d'avoir voté pour l'activité
Multipliez vos chances de gagner au tirage au sort
en partageant votre activité préférée avec vos amis.

Par email