Accédez gratuitement à tous les articles et archivez-les dans votre compte.
Vous n'avez renseigné aucun enfant : recevez nos conseils et sélections en indiquant l'âge de votre enfant :

modifier mon compte

mot de passe oublie ?

Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

Des premiers tracés à l'apprentissage scolaire de l'écriture, les étapes seront nombreuses mais joyeuses ! Car votre enfant est toujours heureux que la feuille ou le cahier garde les traces de son passage « d'écrivain en herbe » !

Dossier graphisme et écriture

Sommaire

Petite section : du gribouillage au geste plus affiné
Un tracé moins aléatoire
• Ses premiers dessins
Moyenne section : un tracé de plus en plus riche et maîtrisé
• De nouvelles formes graphiques
• Les premières majuscules
Grande section : vers l'écriture cursive
• Les bonnes formes et les bon sens !
• Prendre un bon départ
CP: aisance, rapidité, compréhension !
• Un apprentissage « systématique »
En pratique : comment aider votre enfant
• On exerce les doigts et les poignets
• Guider les gestes et donner du sens
• Écrire… avec quelle main ?
• Bien écrire

 

Petite section : du gribouillage au geste le plus affiné

Entre 3 et 4 ans, l'enfant passe du gribouillage à un geste et un tracé plus maîtrisés. Des progrès qui vont lui permettre d'accéder aux premières représentations écrites.

 

premiers gribouillages

Un tracé moins aléatoire

Le développement de ses capacités graphiques s'accélère. Ses gestes s'affinent, son oeil devient guide de la main et son entrée à l'école lui permet de s'exercer aux activités graphiques de manière précise, accompagnée et continue. Il commence à s'éloigner de la trace aléatoire, peut effectuer les mouvements à partir du coude et du poignet, ce qui augmente ses possibilités de rester à l'intérieur du format de la feuille (pas trop petite tout de même).Tous les exercices consistant à développer la rotation du poignet et les mouvements circulaires du bout des doigts sont un bon entraînement à la maîtrise du geste graphique.

 

Ses premiers dessins

Les gribouillages tourbillons se transforment peu à peu en tracés circulaires. Votre enfant peut maintenant ébaucher une forme ronde (non fermée dans un premier temps). Sa capacité à dessiner des ronds lui permet d'envisager les premières représentations : le soleil ou le bonhomme. Le dessin s'affine parallèlement à la maîtrise du trait : continu, discontinu, droit, enroulé... La main commence à s'arrêter où l'oeil en a décidé. L'étape suivante consiste à être capable d'effectuer des jonctions : amener la ligne à joindre un autre trait sans le traverser. C'est ainsi qu'un enfant commence à fermer des cercles, à contourner des gommettes, à attacher des membres à ses premiers bonshommes, à dessiner des formes à l'intérieur d'autres formes.

 

Fiches d'activité à télécharger :

Tracer des lignes
Tracer des boucles
Tracer des traits, des ronds et des vagues

 

Moyenne section : un tracé de plus en plus riche et maîtrisé

Entre 4 et 5 ans, votre enfant contrôle de mieux en mieux ses tracés et il peut développer son « répertoire » graphique.

premiers tracés enfants

 

De nouvelles formes graphiques

Vous pouvez constater que les dessins de votre enfant s'enrichissent de détails et de nouvelles formes plus géométriques (grâce notamment à une meilleure maîtrise du tracé des lignes droites). Il produit également des lignes courbes variées : des ponts, des vagues, des boucles (vers le bas puis vers le haut) et des spirales (enroulées et déroulées). Il devient capable de réduire leur format et commence à les aligner. C'est une étape importante car toutes ces formes graphiques amènent à l'écriture cursive (ou écriture « attachée »). Votre enfant doit les maîtriser bien avant d'apprendre à écrire.

 

Les premières majuscules

C'est en moyenne section que l'enfant devient généralement capable d'écrire son prénom (ou d'autres mots) en majuscules d'imprimerie. Pour cela, il doit pouvoir dessiner des traits droits et des courbes, mais cela ne suffit pas ! Il doit aussi réussir à orienter les traits (verticaux, horizontaux, obliques), puis à les agencer de manière parallèle ou perpendiculaire. L'orientation correcte des lettres est progressive et demande du temps. Une fois de plus, il est important de ne pas brûler les étapes et même si votre enfant est impatient d'écrire son prénom, vous aurez intérêt à ne pas le laisser prendre de mauvaises habitudes : par exemple lettre « o » tournée à l'envers, majuscules commencées de bas en haut, lettres trop imprécises… En revanche, l'inversion des lettres (écrites en miroir) et des mots (commencés de droite à gauche) n'est pas alarmante car l'enfant de cet âge n'est pas encore complètement latéralisé.

 

Fiches d'activité à télécharger :

Tracer différents motifs
Tracer des courbes

 

Grande section : vers l'écriture cursive

En grande section, l'enfant se prépare à l'écriture cursive (écriture « attachée »), avec des exercices de graphisme de plus en plus complexes.

 

début de l'écriture cursive

Les bonnes formes et les bons sens !

L'écriture cursive (souvent appelée écriture « attachée ») est celle que nous utilisons quotidiennement pour écrire à la main. Elle présente l'avantage d'être une écriture rapide, mais elle a l'inconvénient d'être un système complexe dont la maîtrise est longue et technique. Il faut non seulement savoir représenter toutes les formes nécessaires, mais encore les produire dans un sens précis, le seul permettant d'attacher les lettres entre elles avec un minimum de ruptures entre le crayon et la feuille (et donc avec plus d'efficacité).

 

Prendre un bon départ

L'enfant doit s'exercer à la maîtrise de différentes rotations, il doit apprendre à lier les boucles, à contrôler leur taille, à savoir alterner grandes et petites (« le »), à inverser les rotations (« s », « x »), à alterner de manière liée « ponts » et « crochets » (mu)… Il doit également apprendre à maîtriser les jonctions, à accoler certaines formes, en disjoindre d'autres, ou encore pouvoir repasser sur une ligne sans en dévier (« d », « p »).
L'apprentissage systématique de l'écriture des lettres est réservé au cours préparatoire (CP). La grande section de maternelle a néanmoins un rôle très important dans la préparation à ce savoir-faire : votre enfant effectue en classe des graphismes de plus en plus complexes et miniaturisés, il apprend également à écrire certains mots connus. L'enseignant veille à ce que ses premiers essais ne s'accompagnent pas de mauvaises habitudes. Mais il n'y a généralement pas lieu de vous inquiéter si votre enfant éprouve des difficultés : les compétences graphiques sont encore extrêmement variables d'un enfant à l'autre et la latéralisation peut n'être pas complètement installée, même à l'âge de 6 ans.

 

Fiches d'activité à télécharger :

Tracer des lignes droites
Tracer des cannes
Tracer des ponts

 

CP : aisance, rapidité, compréhension !

En maternelle, votre enfant a appris à tenir un crayon et à maîtriser les gestes essentiels de l'écriture. Au CP, il va développer son écriture cursive, et devoir gagner en aisance et en rapidité.

 

écriture CP

Un apprentissage « systématique »

En entrant au CP, votre enfant peut encore manifester une certaine crispation lorsqu'il écrit. Il va devoir maintenant parvenir progressivement à une écriture cursive sûre et lisible, aussi bien pour les minuscules que pour les majuscules. L'une des principales difficultés consiste à lier les lettres entre elles. Il faut également respecter les espaces entre les mots et les signes de ponctuation, placer correctement les points sur les lettres « i » et « j », ne négliger ni les accents, ni les apostrophes, ni les cédilles. Par ailleurs, recopier un mot ou une phrase nécessite d'être fidèle au modèle. Aucune lettre ne doit être oubliée. En copiant, l'enfant intériorise des normes de présentation et de lisibilité. Il mémorise l'écriture des mots et les règles des accords. Lorsqu'il copie des phrases, il doit enfin en comprendre le sens.

 

Fiches d'activité à télécharger :

La lettre « a » minuscule
Les lettres majuscules « bâton »
La lettre « l » minuscule

 

En pratique : comment aider votre enfant ?

Ses activités de graphisme et de préparation à l'écriture sont distinctes du dessin ou des activités d'art plastique où l'essentiel est l'expression libre de votre enfant, le développement de son imaginaire et de sa créativité. La préparation à l'écriture nécessite quand à elle l'apprentissage très progressif d'un code et le développement de compétences précises :
- une bonne latéralisation avec l'usage de la main adaptée (droite ou gauche)
- une bonne préhension du stylo ou du feutre
- un entraînement de l'oeil, de la main et de tout le corps pour maîtriser les règles spatiales de l'écriture (horizontalité, verticalité…)
- un équilibre entre un attitude dynamique et la décontraction nécessaire à la fluidité de l'écriture.
De nombreuses activités permettront d'acquérir ces compétences.

 

exercice de manipulation

On exerce les doigts et les poignets

• De nombreux jeux permettent d'effectuer les mouvements bénéfiques au geste graphique : tous les jeux avec vissages ou laçages, ainsi que les jeux de construction proposant des emboîtements, des ajustements de pièces, des clips...
• Des collages de gommettes sur modèles obligent l'enfant à effectuer un geste précis. Ils peuvent constituer un exercice à la fois intéressant sur le plan moteur et motivant pour lui.
• Les parcours de perles sur tiges induisent des mouvements spécialement adaptés à la préparation des gestes de l'écriture.
• Les exercices de découpage favorisent la coordination des doigts et des deux mains. N'hésitez pas à en proposer à votre enfant (avec une paire de ciseaux à bouts ronds adaptées à son âge), ce qui lui permettra en outre de gagner une autonomie pour d'autres activités

 

Guider les gestes et donner du sens

• Proposez-lui des exercices de contournement de formes (gommettes ou autres).
• Faites-lui suivre du bout du doigt des lettres en relief (découpées par exemple dans du papier rugueux).
• Proposez-lui de réaliser son prénom en pâte à modeler ou en pâte à sel (ce qui permet d'intégrer l'agencement des différentes parties des lettres).
• Les coloriages (avec des crayons de couleur plutôt que des feutres) affinent le contrôle de la main et la pression du trait.
Vous pouvez également fournir à votre enfant, s'il le désire, des cahiers proposant des jeux et des exercices graphiques, avec une préférence pour ceux qui n'orientent pas trop tôt vers l'écriture de mots ou de phrases.

 

Écrire… avec quelle main ?

Si votre enfant est ambidextre, c'est-à-dire qu'il est aussi habile des deux mains, encouragez-le à écrire de la main droite car l'écriture est conçue pour cette main. S'il est gaucher, son apprentissage sera probablement un peu plus long et la tenue du stylo souvent différente. Mais ne vous exposez pas au risque d'en faire un « gaucher contrarié » ! Dans le cas où votre enfant gaucher éprouve de réelles difficultés, sachez qu'un psychomotricien peut l'aider en lui montrant comment tenir son crayon.

 

Bien écrire

• Écrire requiert de l'attention et de l'application de la part de votre enfant. Les activités d'écriture ne doivent pas excéder en durée ses capacités (5 à 10 minutes). Si elles se déroulent dans le calme, elles peuvent avoir un effet apaisant.
• Pensez aux guide-doigts à poser sur les crayons : ils peuvent aider certains enfants à bien positionner leurs doigts et à tenir correctement l'outil.
• Pour préparer l'écriture des lettres cursives, proposez-lui des jeux graphiques et ludiques : « boucles » (e, l), « ponts » (m, n), « crochets » (u), « ronds » (o, a, d)… Vous trouverez des exercices de graphisme et d'écriture dans des cahiers d'activités adaptés à cet âge.
• Vérifiez qu'il respecte le sens de rotation des lettres : des flèches indiquent en général le sens du tracé. Votre enfant peut s'exercer d'abord à tracer la lettre dans l'espace (avec le doigt).
• Expliquez-lui comment lever son crayon à chaque changement de « direction » et à chaque pause. Vous pouvez aussi lui montrer comment faire, très lisiblement.
• Donnez-lui des feutres fins puis des crayons (noir ou de couleur) pour écrire sur de grandes feuilles, puis sur des formats plus réduits, et ensuite entre deux lignes horizontales rapprochées. Il apprend ainsi à « miniaturiser » son écriture.
• Pour le motiver, trouvez ensemble des mots qu'il a envie d'écrire : son nom, celui de son héros favori, le prénom des ses amis, des ses parents...
Montrez-lui qu'écrire est très utile dans la vie quotidienne : pour faire la liste des courses, écrire une adresse sur une enveloppe, envoyer une carte postale à un ami ou aux grands-parents…

 

(photos © Dainis / Renata Osinska / Alberto Pérez Veiga / Wessel du Plooy / Dmitriy Shironosov / Shutterstock.com)

 

 
Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

rejoignez-nous-sur-facebook

livre personnalise tchoupi

activité montessori pour bebe

notre-selection-livres-a-la-maternelle

Articles les plus consultés
fermer
J'ai déjà un compte Grandir avec Nathan
Je souhaite créer mon compte
Je souhaite m'inscrire sans recevoir la newsletter Grandir avec Nathan
Merci d'avoir voté pour l'activité
Multipliez vos chances de gagner au tirage au sort
en partageant votre activité préférée avec vos amis.

Par email