Accédez gratuitement à tous les articles et archivez-les dans votre compte.
Vous n'avez renseigné aucun enfant : recevez nos conseils et sélections en indiquant l'âge de votre enfant :

modifier mon compte

mot de passe oublie ?

Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

Ses grandes « découvertes »

Même si son mode de pensée est encore assez « narcissique », un enfant de 3 ans a bien conscience que le monde ne se réduit pas à son seul environnement familial.

decouverte

La nature et les animaux intéressent votre enfant à travers les expériences qu’il peut en avoir. Bien sûr il aime visiter une ferme, aller au zoo et imiter les cris d’animaux, mais il se passionne également pour les insectes qu’il voit au parc ou au jardin. Et si les escargots, les coccinelles, les vers de terre ou les papillons attirent toute son attention, c’est aussi parce que sa vision a fait un véritable bond en avant. Votre enfant est passé de 6/10ème à 2 ans (soit une vision légèrement « floue ») à 10/10ème à 4 ans, avec une bonne vision des reliefs, des couleurs et des mouvements. Sans oublier son champ visuel qui s’est considérablement élargi. Et comme votre enfant est encore petit en taille, tout ce qui se passe au niveau du sol ou sur le feuillage des buissons par exemple entre dans son champ visuel.

À la découverte des autres

De nombreux parents s’étonnent qu’à l’âge de 3 ans les enfants jouent davantage « à côté » des autres que tous ensemble. C’est pourtant normal !
Encore incapable de raisonner sur un plan collectif, la pensée de votre enfant tourne autour de lui (il pense par exemple que la lune le suit lorsqu’il se déplace en voiture !) Lorsqu’il joue dans un bac à sable, s’il veut une pelle, il la prend et ne comprend pas qu’un autre enfant puisse vouloir la même pelle en même temps que lui ! Malgré tout il prend grand plaisir à voir d’autres enfants : leur compagnie stimule son sens de l’imitation (très poussé à cet âge). C’est ainsi qu’il va essayer de faire un pâté de sable « comme un grand » et qu’il pourra se prendre d’amitié pour un enfant plus âgé que lui (8 à 12 ans) avec qui il se sent en sécurité…

 

Tout se précise…

Les rapports avec les adultes lui paraissent plus simples car les adultes se mettent volontiers à son « service ». Votre enfant veut une pelle ? On la lui donne. Et on lui montre même comment s’en servir, de quoi stimuler une fois de plus son sens de l’observation et de l’imitation. Pour autant, le monde des adultes doit aussi lui montrer les conditions pour se faire entendre et les limites à ne pas franchir : un enfant a besoin de repères pour se sentir en sécurité et s’épanouir.
(photo © Laurence Mouton) 
 
Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

rejoignez-nous-sur-facebook

Le train de la parentalite 2017

livre personnalise tchoupi

activité montessori pour bebe

notre-selection-livres-a-la-maternelle

Articles les plus consultés
fermer
J'ai déjà un compte Grandir avec Nathan
Je souhaite créer mon compte
Je souhaite m'inscrire sans recevoir la newsletter Grandir avec Nathan
Merci d'avoir voté pour l'activité
Multipliez vos chances de gagner au tirage au sort
en partageant votre activité préférée avec vos amis.

Par email