Accédez gratuitement à tous les articles et archivez-les dans votre compte.
Vous n'avez renseigné aucun enfant : recevez nos conseils et sélections en indiquant l'âge de votre enfant :

modifier mon compte

mot de passe oublie ?

Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

Quel sport pour mon enfant ?

Avoir une activité sportive donne l’habitude d’être actif plutôt que de regarder la télé des heures durant. Mais l’important n’est pas tant que votre enfant fasse des prouesses, c'est qu’il trouve du plaisir à faire du sport.

enfant sport

Avant 5 ans, les jeux d’éveil permettent à un enfant de se représenter son corps et de gagner en agilité. De 6 à 8 ans, l’activité sportive améliore son orientation dans l’espace et sa coordination. Après 8 ans, on se concentre sur la technique et la précision des gestes.

À tout âge, le sport peut permettre d’éviter la prise de poids. Il aide l’enfant à prendre confiance en lui, à faire des efforts et à se socialiser.

C’est lui qui choisit !

C’est à votre enfant de choisir l’activité à laquelle il veut s’inscrire, le seul « impératif » étant qu’il termine l’année. Tout enfant connaît des périodes de démotivation. Vous devez alors le responsabiliser et lui rappeler son engagement, faute de quoi il risque de prendre l’habitude de baisser les bras au premier obstacle rencontré. En revanche, laissez-lui la possibilité de changer d’activité l’année suivante, s’il le désire encore.
Certains sports comme la gymnastique ou l’athlétisme encouragent parfois un peu trop la compétition. Or à cet âge, les enfants ont avant tout besoin de se socialiser et d’apprendre en équipe. Plus tard, les juniors peuvent ressentir l’envie de se mesurer aux autres.

Ce qu’il gagne…

Chaque sport présente des avantages et développe particulièrement telle ou telle compétence chez l’enfant.
Les sports collectifs (football, rugby, handball, basket, volley) apprennent à se déplacer dans l’espace, à acquérir des réflexes et à échanger avec les autres.
Les jeux de raquette (tennis, badminton, ping-pong) développent la précision du geste. La danse ou le roller, la découverte et l’équilibre du corps. L’équitation, l’équilibre et l’échange avec un animal. Les sports nautiques (natation, voile, surf, planche, etc.), la maîtrise des éléments extérieurs (l’eau, le vent) et donc la confiance en soi.

 

Asthme, diabète ou obésité : attention !

Un enfant asthmatique peut faire du sport, sous contrôle et avec un traitement adapté. Une activité physique est également conseillée aux enfants diabétiques : elle participe à la régulation du taux de sucre dans le sang. Enfin, l’exercice physique est indispensable pour les enfants sujets à l’obésité. Afin de les mettre en confiance, on peut leur confier au départ un rôle d’arbitre.
(photo D.R.) 
 
Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

rejoignez-nous-sur-facebook

Le train de la parentalite 2017

livre personnalise tchoupi

activité montessori pour bebe

notre-selection-livres-a-la-maternelle

Articles les plus consultés
fermer
J'ai déjà un compte Grandir avec Nathan
Je souhaite créer mon compte
Je souhaite m'inscrire sans recevoir la newsletter Grandir avec Nathan
Merci d'avoir voté pour l'activité
Multipliez vos chances de gagner au tirage au sort
en partageant votre activité préférée avec vos amis.

Par email