Accédez gratuitement à tous les articles et archivez-les dans votre compte.
Vous n'avez renseigné aucun enfant : recevez nos conseils et sélections en indiquant l'âge de votre enfant :

modifier mon compte

mot de passe oublie ?

 
 
Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

Mon enfant est-il gaucher ou droitier ?

Même si, dès 6 ou 7 mois, le bébé se sert plus volontiers de sa main gauche ou droite pour attraper un objet, la latéralisation d'un enfant reste longtemps changeante. Et il ne faut pas le pousser à « choisir » trop tôt.

enfant gaucher ou droitier
Pour savoir si votre enfant est déjà bien latéralisé vous pouvez vous amuser à faire un test : lancez-lui un ballon et observez avec quel pied il tape dedans. Faites-lui regarder par un trou de serrure et observez quel œil il utilise. Tendez-lui le téléphone et notez quelle oreille il utilise. Demandez-lui d’empiler des cubes ou des boîtes et voyez de quelle main il se sert. Recommencez plusieurs fois pour vérifier s’il utilise systématiquement le même côté ou pas.

Et s’il utilise encore indifféremment l’une ou l’autre main dans ses jeux, ne vous inquiétez pas, c’est normal ! Dans la plupart des cas, ce n’est qu’à partir de 4-5 ans que le choix de la main droite ou gauche se décide.

Un monde de droitiers !

La moitié de la population est constituée de « droitiers homogènes », c’est-à-dire de personnes se servant préférentiellement de leur main droite pour saisir, de leur œil droit pour regarder, de leur oreille droite pour entendre et de leur pied droit pour taper. Chez ces droitiers, c’est l’hémisphère gauche du cerveau qui domine.

Moins de 10 % de la population sont des « gauchers homogènes », dotés d’un hémisphère droit dominant. Si votre enfant est dans ce cas, il aura plus de facilité à attraper son verre ou sa cuillère de la main gauche sans maladresse ! À noter que ces enfants sont moins « aidés » que les droitiers car le moindre objet de la vie courante est conçu pour les droitiers (paire de ciseaux, ouvre-boîte…).

D’autres enfants encore sont considérés comme droitiers ou gauchers « partiels », c’est-à-dire qu’ils tendent spontanément la main droite mais regardent de l’œil gauche ou inversement. D’autres enfin sont « ambidextres » et se servent indifféremment des deux côtés. Si votre enfant fait partie de ces derniers, vous pouvez le laisser faire : ce n’est que vers 6 ans qu’il sera parfaitement latéralisé.

 

La question de l’hérédité

Il existe des familles où les gauchers sont nombreux. Des recherches ont montré que deux parents gauchers ont une probabilité de 46 % d’avoir un enfant gaucher. Cette probabilité passe à 17 % quand l’un des parents est droitier et tombe à 2 % quand les deux le sont.
(photo © theres / fotolia) 
 
Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article
 

rejoignez-nous-sur-facebook

livre personnalise tchoupi

T'choupi et moi

activité montessori pour bebe

les grandes etapes de bebe

notre-selection-livres-a-la-maternelle

Articles les plus consultés
 
fermer
J'ai déjà un compte Grandir avec Nathan
Je souhaite créer mon compte
Je souhaite m'inscrire sans recevoir la newsletter Grandir avec Nathan
Merci d'avoir voté pour l'activité
Multipliez vos chances de gagner au tirage au sort
en partageant votre activité préférée avec vos amis.

Par email