Accédez gratuitement à tous les articles et archivez-les dans votre compte.
Vous n'avez renseigné aucun enfant : recevez nos conseils et sélections en indiquant l'âge de votre enfant :

modifier mon compte

mot de passe oublie ?

 
 
Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

Le père : un rôle clé !

Chaque père peut trouver sa place à sa façon auprès de son enfant, aucune obligation d'être un « papa poule » ! Certains aiment participer aux soins du tout-petit, d'autres préfèrent jouer avec leur bébé.

papa et bébé

Un père et une mère ne sont pas interchangeables. Vouloir transformer à tout prix un père en « mère nourricière » n’est pas souhaitable. L’important n’est pas de coller à un modèle à tout prix (celui du père « moderne » véhiculé par notre société) mais de se forger son propre modèle en tenant compte des envies et des aptitudes de chacun. Car lorsque Papa et Maman ont trouvé un terrain d’entente pour s’occuper de leur enfant, quand chacun y trouve une source d’épanouissement et de complicité, l’enfant est heureux et se sent en sécurité. C’est bien là le principal !

Laisser parler son instinct

Les pères qui ne se sentent pas à l’aise pour participer aux soins d’un bébé ne sont pas des mauvais pères comme certains voudraient le faire croire. Ce rôle ne correspond peut-être pas à l’image inconsciente qu’ils se font de la paternité et les forcer dans cette voie risque de créer des tensions au sein du couple. En revanche, rien ne les empêche de rester en tête-à-tête avec leur enfant. Des études américaines tendent à montrer que les pères sont doués pour stimuler le langage de leur enfant et que les fils avec qui leur père a pris l’habitude d’avoir des conversations « entre hommes » sont plus doués pour la communication, par la suite.

L’image du couple compte aussi

Pour qu’un petit garçon ait envie de développer son identité masculine, pour qu’une petite fille ait une image positive des hommes, la façon dont l’homme de la maison se comporte avec sa femme est très importante. Un couple ouvert où la discussion prime sur les tensions, où il existe une complicité et une entraide véritables, offre une image très positive de l’homme et de la femme. Quel que soit son sexe, votre tout-petit a tout à y gagner.


Et si le père n’est pas présent ? 

Travail à distance, séparation, divorce, décès… Tous les enfants n’ont pas la chance d’avoir leur père tous les jours à leurs côtés (ni même leur mère). Dans ce cas, il est essentiel d’en parler de façon positive en famille, de faire « vivre » le parent absent (raconter son histoire s’il est décédé), de laisser des photos dans la maison (ne serait-ce que dans la chambre de votre enfant si vous êtes séparés) afin que sa place reste bien définie.
Si l’enfant est né de père inconnu, un autre homme de la famille (oncle ou grand-père notamment) peut devenir sa référence masculine. L’important est que votre enfant trouve un certain équilibre dans la compagnie des femmes et des hommes autour de lui.
(photo © Nataliya Hora / Shutterstock.com) 
 
Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article
 

rejoignez-nous-sur-facebook

livre personnalise tchoupi

activité montessori pour bebe

les grandes etapes de bebe

Articles les plus consultés
 
fermer
J'ai déjà un compte Grandir avec Nathan
Je souhaite créer mon compte
Je souhaite m'inscrire sans recevoir la newsletter Grandir avec Nathan
Merci d'avoir voté pour l'activité
Multipliez vos chances de gagner au tirage au sort
en partageant votre activité préférée avec vos amis.

Par email