Accédez gratuitement à tous les articles et archivez-les dans votre compte.
Vous n'avez renseigné aucun enfant : recevez nos conseils et sélections en indiquant l'âge de votre enfant :

modifier mon compte

mot de passe oublie ?

Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

L'apprentissage de la propreté

Parmi les grandes acquisitions résultant de la conscience et de la maîtrise de son corps : l’apprentissage de la propreté. Une étape à franchir sans précipitation…

enfant propre

Il n’y a pas d’âge fixe pour apprendre à maîtriser ses sphincters (muscles de la vessie et autour de l’anus). Selon les enfants, cette acquisition se fait entre 18 mois et 3 ans. Seul préalable commun à tous : être déjà à l’aise pour marcher, s'asseoir et se relever seul. Certains enfants demanderont spontanément à aller sur le pot, d’autres refuseront de mettre leur couche sans pour autant être devenu propre. Chacun doit pouvoir progresser à son rythme.

Être à l’écoute de son enfant

Aller sur le pot ne doit pas devenir une source de conflits. Vous pouvez proposer à votre enfant de s’asseoir sur son pot à un moment calme, après un repas par exemple, à une heure où il a l’habitude d’aller à la selle mais sans insister s’il refuse. Votre enfant peut très bien demander spontanément son pot mais se lever au bout d’une minute sans n’avoir rien fait : ne soyez pas surpris. À cet âge, le tout-petit a du mal à rester longtemps immobile.

Pour canaliser son attention, vous pouvez jouer avec lui ou lui lire un livre mettant en scène un enfant sur son pot par exemple. Si malgré tout il ne fait rien, ou pire s’il se met à pleurer, attendez encore quelques semaines avant de faire une nouvelle tentative.

Entre-temps vous pouvez enlever sa couche, ne serait-ce que quelques minutes par jour afin qu’il constate combien on se sent plus léger en slip ou en culotte ! Vous pouvez également passer de la couche à la couche-culotte qui s’enfile par les pieds et laisse plus de liberté aux mouvements.

Choisir son pot

Un enfant n’ira pas plus volontiers sur son pot si celui-ci a la forme d’un animal ou d’une voiture ! Plus important est le confort du pot : votre enfant doit s’y sentir à son aise. Choisissez un pot stable, circulaire, à bords ronds et larges. Ne le mettez pas d’office dans sa chambre ou dans les toilettes : votre enfant peut préférer être avec vous, dans une autre pièce, pour ne pas se sentir seul.

 

Deux erreurs… à éviter !

  • Le gronder en cas « d’oubli » : votre enfant ne maîtrise pas encore parfaitement ses sphincters et même s’il a déjà passé plusieurs journées sans incident, un pipi ou une selle hors du pot peuvent toujours arriver...
  • Lui promettre un cadeau s’il devient propre : l’acquisition de la propreté ne doit pas être la source d’un chantage.
(photo © Anette Romanenko / Istockphoto) 
 
Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

rejoignez-nous-sur-facebook

livre personnalise tchoupi

T'choupi et moi

activité montessori pour bebe

les grandes etapes de bebe

notre-selection-livres-a-la-maternelle

Articles les plus consultés
fermer
J'ai déjà un compte Grandir avec Nathan
Je souhaite créer mon compte
Je souhaite m'inscrire sans recevoir la newsletter Grandir avec Nathan
Merci d'avoir voté pour l'activité
Multipliez vos chances de gagner au tirage au sort
en partageant votre activité préférée avec vos amis.

Par email