Accédez gratuitement à tous les articles et archivez-les dans votre compte.
Vous n'avez renseigné aucun enfant : recevez nos conseils et sélections en indiquant l'âge de votre enfant :

modifier mon compte

mot de passe oublie ?

Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

La mise en place de son schéma corporel

Votre enfant prend peu à peu conscience de son corps, un corps qui bouge, respire, sent, touche et agit. Il expérimente jour après jour la connaissance de lui-même. En langage de spécialiste, on dit qu’il met en place son « schéma corporel ».

enfant ballon
Le schéma corporel, c’est la représentation que chaque individu se fait de son corps. L’acquisition du schéma corporel est progressive. À la naissance, l’enfant n’est pas conscient du monde qui l’entoure, ni de son corps propre, ni de la séparation entre les deux.
Le bébé prend peu à peu conscience de son corps et de la place qu’il occupe dans l’espace grâce aux expériences qu’il vit. Il parvient à percevoir les rapports des différentes parties du corps entre elles et à ressentir la mécanique de son corps biologique. Il peut par exemple saisir un objet en tendant sa main dans la bonne direction et à la bonne distance, ou encore baisser la tête pour passer à quatre pattes sous une chaise.

Un apprentissage essentiel

L’acquisition du schéma corporel permet d’établir les limites du corps et de ressentir ce qu’on appelle la « globalité corporelle ». Votre enfant prend conscience de sa singularité et de son unicité.
C’est une étape essentielle car elle influence la motricité de l’enfant : son aisance, son équilibre, son habileté manuelle ou encore sa capacité de se situer dans l’espace.
Pour les spécialistes, la conscience de la globalité corporelle n’est considérée comme pleinement atteinte qu’après l’âge de 6 ans.

 

Mieux connaître son corps

  • Inventez des jeux dynamiques sur des musiques rythmées. Vous pouvez par exemple nommer les parties du corps en mouvement quand vous dansez avec votre enfant : bras, jambes, mains, pieds, tête.
  • Partagez des moments de chatouillis. Ils apportent du plaisir, de la confiance et provoquent le rire.
  • « Oh, ce petit coquin qui grimace dans le miroir, c’est moi ! » Face à un miroir, jouez à lui faire montrer les parties du corps que vous nommez, sur lui et sur vous. Cette étape devant le miroir est un vrai tournant : votre enfant apprend à connaître son propre corps.
  • Pensez aux « jeux de nourrice » qui l’amusent tant. Avec « À dada sur mon bidet », votre enfant éprouve les sensations de balancement ou de sauts sur vos genoux. Avec « La p’tite bête qui monte », il s’amuse à sentir les différentes parties du corps, le visage et les mains notamment.
  • Après le bain, faites-lui découvrir des sensations de relaxation par le massage. Ces gestes le calment et le préparent au sommeil. Ne l’en privez pas et ne vous en privez pas non plus ! Seule condition : votre peau doit être saine et sans allergie.
(photo © Ingrid Balabanova / Shutterstock.com) 
 
Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

rejoignez-nous-sur-facebook

Exonathan

les grandes etapes de bebe

notre-selection-livres-a-la-maternelle

Articles les plus consultés
fermer

J'ai déjà un compte Grandir avec Nathan

Je souhaite créer mon compte

Je souhaite m'inscrire sans recevoir la newsletter Grandir avec Nathan
Merci d'avoir voté pour l'activité
Multipliez vos chances de gagner au tirage au sort
en partageant votre activité préférée avec vos amis.

Par email