Accédez gratuitement à tous les articles et archivez-les dans votre compte.
Vous n'avez renseigné aucun enfant : recevez nos conseils et sélections en indiquant l'âge de votre enfant :

modifier mon compte

mot de passe oublie ?

Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

Des mots et des phrases

Entre 3 et 4 ans, le vocabulaire d'un enfant est multiplié par quatre, et ses phrases prennent peu à peu tournure !

le vocabulaire de votre enfant

Certains enfants ont plus de facilités à s’exprimer que d’autres et vous ne devez pas comparer votre enfant avec les petits copains de classe, surtout si le vôtre est né dans les derniers mois de l’année : à cet âge, 3 mois de décalage par rapport aux autres, cela fait une énorme différence !

Il arrive à se faire comprendre

Votre enfant n’a encore aucune notion de conjugaison, il ne place pas toujours les mots dans le bon ordre (ce sont des erreurs de syntaxe) et il n’utilise pas toujours les mots appropriés. Mais de manière générale il arrive toujours à se faire comprendre, y compris d’inconnus, ses phrases prennent tournure grâce aux verbes d'action et à des marques temporelles simples.
Si votre enfant s'exprime vraiment très mal au point de devoir se répéter plusieurs fois pour être compris, voilà qui mérite un bilan médical (ne serait-ce que pour vérifier son audition).
Méfiez-vous également s’il refuse de parler : on ne peut pas toujours mettre cette attitude sur le compte de la timidité. Il faut vous demander si votre enfant ne cherche pas à « cacher » un trouble du langage. Parfois, après plusieurs tentatives infructueuses pour se faire comprendre, certains enfants prennent le parti de se taire plutôt que de risquer de ne pas être compris à nouveau.
Méfiez-vous enfin s’il fait de belles phrases mais est incapable de comprendre un ordre simple : un décalage important entre la parole et la compréhension nécessite parfois une prise en charge orthophonique spécifique.

Il fait encore des erreurs de prononciation fréquentes

Certains troubles sont relativement fréquents à cet âge : une mauvaise articulation (lorsque la langue est mal placée), la mauvaise prononciation de sons « difficiles » (comme le « che » ou le « je », le « se » ou le « ze »), un bégaiement transitoire. Il serait quand même prudent de vérifier que le bilan auditif de l’enfant est normal.

Des troubles multiples avec des erreurs systématiques sur plusieurs sons, des inversions ou des oublis répétés de plusieurs syllabes, un bégaiement persistant au-delà d’un mois nécessitent un avis médical et un bilan orthophonique sans attendre.

 

Corrigez-le sans en avoir l’air

Lorsque votre enfant prononce mal un mot, ne lui faites pas remarquer qu’il s’exprime mal – il pourrait finir par se bloquer – mais répétez plutôt le mot de façon correcte et en l’utilisant dans une autre phrase. Si ce mot apparaît plusieurs fois dans l’un de ses livres, vous pouvez également lui lire et relire l’histoire. Très rapidement votre enfant devrait se corriger de lui-même.
(photo © John Prescott / istockphoto) 
 
Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

rejoignez-nous-sur-facebook

Le train de la parentalite 2017

livre personnalise tchoupi

activité montessori pour bebe

notre-selection-livres-a-la-maternelle

Articles les plus consultés
fermer
J'ai déjà un compte Grandir avec Nathan
Je souhaite créer mon compte
Je souhaite m'inscrire sans recevoir la newsletter Grandir avec Nathan
Merci d'avoir voté pour l'activité
Multipliez vos chances de gagner au tirage au sort
en partageant votre activité préférée avec vos amis.

Par email