Accédez gratuitement à tous les articles et archivez-les dans votre compte.
Vous n'avez renseigné aucun enfant : recevez nos conseils et sélections en indiquant l'âge de votre enfant :

modifier mon compte

mot de passe oublie ?

 
 
Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

Allaiter son bébé

Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau, rédactrice en chef de la revue « Allaiter aujourd’hui », est une fervente avocate de l’allaitement. Elle nous explique pourquoi, et donne quelques conseils aux mamans qui souhaitent suivre ce choix. Mais bien sûr, le débat reste ouvert !

bébé allaitement

Des « hormones de l’amour » (notamment l’ocytocine) sont sécrétées pendant l’allaitement. La tétée, un outil de maternage vraiment « magique » !
On dispose maintenant de nombreuses études montrant les avantages de l’allaitement pour la santé de l’enfant à court terme (moins de maladies gastro-intestinales, d’affections ORL…) et à long terme (prévention de l’obésité, du diabète…). Pour la santé de la mère également : risques diminués pour l’ostéoporose, le diabète, les maladies cardiovasculaires, etc.

Beaucoup d’idées reçues

L’allaitement peut, selon les recommandations officielles (1), être exclusif les six premiers mois et être « poursuivi jusqu'à l'âge de 2 ans ou même davantage, selon les souhaits de la mère, à condition d’être complété par la diversification alimentaire à partir de l’âge de 6 mois ».

Beaucoup d’idées reçues circulent et l’immense majorité des arrêts précoces sont injustifiés et pourraient être évités. Il est faux d’affirmer qu’on ne peut poursuivre l’allaitement après la reprise du travail ou encore qu’on ne peut allaiter pendant un traitement, la plupart des médicaments étant compatibles avec l’allaitement. N’hésitez pas à contacter les associations de mères (2), qui offrent information et soutien et sont le meilleur garant du succès sur ce beau chemin.

 

Pour mettre toutes les chances de son côté

  • Les tétées doivent être précoces, si possible dans les 2 heures qui suivent la naissance.
  • Elles doivent être fréquentes, une moyenne de 8 à 12 les premiers temps.
  • Elles doivent être sans limitation de durée, ni espacées par un intervalle imposé.
    Le « manque de lait » est généralement dû à une limitation arbitraire des tétées.
  • Une bonne position du bébé au sein évite douleurs de mamelon et permet une succion efficace.
  • Les biberons de complément ne sont pas nécessaires.
  • La proximité mère/enfant est importante, notamment la nuit.

(1) Voir la brochure du ministère de la Santé : http://www.sante.gouv.fr/htm/pointsur/nutrition/allaitement.pdf
(2) Leche League, tél. : 01 39 584 584, www.lllfrance.org; pour obtenir la liste de toutes les associations : www.coordination-allaitement.org

 

Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau est auteur de L’allaitement maternel : la voie lactée, Jouvence, 2003, Les 10 plus gros mensonges sur l’allaitement, Dangles, 2006, Petit guide de l’allaitement pour les mères qui travaillent, Jouvence, 2009.

 

(photo © Leonid and Anna Dedukh / Shutterstock.com) 
 
Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article
 

rejoignez-nous-sur-facebook

livre personnalise tchoupi

activité montessori pour bebe

les grandes etapes de bebe

Articles les plus consultés
 
fermer
J'ai déjà un compte Grandir avec Nathan
Je souhaite créer mon compte
Je souhaite m'inscrire sans recevoir la newsletter Grandir avec Nathan
Merci d'avoir voté pour l'activité
Multipliez vos chances de gagner au tirage au sort
en partageant votre activité préférée avec vos amis.

Par email