Accédez gratuitement à tous les articles et archivez-les dans votre compte.
Vous n'avez renseigné aucun enfant : recevez nos conseils et sélections en indiquant l'âge de votre enfant :

modifier mon compte

mot de passe oublie ?

Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

L’aider à améliorer son orthographe

Parce qu'elle est très distante de la langue orale, l'orthographe du français est difficile à acquérir. Des conseils pour aider votre tout jeune lecteur à s'en sortir comme un chef !

enfant orthographe

Dans certaines langues étrangères, chaque lettre correspond à un son. Le Français est loin d’être dans ce cas : bien des lettres correspondent à plusieurs sons (par exemple « g », « c »), certaines lettres peuvent être muettes ou redoublées (« tapis », « personnage »), l’écriture d’un mot peut être éloignée de sa prononciation (certaines lettres marquent par exemple l’origine d’un mot).
Dans bien des situations, votre enfant ne peut pas « deviner » la façon d’orthographier les mots. Seule leur rencontre fréquente en lecture et en écriture permet de savoir comment les écrire. Ne perdez donc jamais une occasion de faire écrire votre enfant, même des textes très courts. Vous pouvez aussi lui proposer de courtes dictées, très simples.
L’orthographe s’acquiert avec le temps : c’est une entreprise de longue haleine. Il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter si votre enfant commet de nombreuses erreurs.
Il est aussi illusoire de vouloir tout apprendre en même temps. Sachez vous limiter à quelques automatismes simples mais efficaces : utiliser correctement la ponctuation, savoir marquer l’accord du verbe et de son sujet, savoir marquer les accords en nombre et en genre dans le « groupe nominal » (déterminant, nom, adjectif).

Écrire, toujours écrire

  • Les exercices de copie, les jeux de mots croisés, de recomposition de mots à partir d’anagrammes, etc. sont de bonnes occasions de développer le « stock » de mots de votre enfant.
  • Faites-lui écrire les mots outils fréquemment utilisés dans la langue française : prépositions, articles, mots invariables…
  • Pour trouver la lettre finale muette d’un mot, cherchez avec lui le féminin de ce mot (par exemple « vert » -> « verte ») ou les mots de la même famille (par exemple « tard » -> « tarder », « retarder »).
  • Faites-lui souligner d’une couleur la (les) lettre(s) finale(s) muette(s) : par exemple « vert », « gris », « vingt », etc.
  • Invitez-le à effectuer des transformations dans des phrases. Par exemple pour l’accord du sujet et du verbe, vous écrivez « À l’école, tu joues dans la cour. » et vous lui demandez d’écrire « À l’école, elles (les fillettes) jouent dans la cour. » Ou encore pour l’accord en genre et en nombre dans le groupe nominal, vous écrivez « un petit chat noir », et vous lui demandez d’écrire « une petite chatte noire », « des petites chattes noires », etc.
  • Montrez-lui que vous aussi, vous pouvez oublier l’orthographe d’un mot. Et n’hésitez pas à consulter un dictionnaire avec lui !
(photo © Andrey Kudinov / Shutterstock.com) 
 
Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

À lire aussi...

rejoignez-nous-sur-facebook

Le train de la parentalite 2017

livre personnalise tchoupi

activité montessori pour bebe

notre-selection-livres-a-la-maternelle

Articles les plus consultés
fermer
J'ai déjà un compte Grandir avec Nathan
Je souhaite créer mon compte
Je souhaite m'inscrire sans recevoir la newsletter Grandir avec Nathan
Merci d'avoir voté pour l'activité
Multipliez vos chances de gagner au tirage au sort
en partageant votre activité préférée avec vos amis.

Par email