Accédez gratuitement à tous les articles et archivez-les dans votre compte.
Vous n'avez renseigné aucun enfant : recevez nos conseils et sélections en indiquant l'âge de votre enfant :

modifier mon compte

mot de passe oublie ?

Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

Ses premiers repères spatiaux

Les premiers repères spatiaux que l’enfant acquiert sont directement liés à son corps. Peu à peu, sa conscience de l’espace s’élargit autour de lui, les représentations qu'il s'en fait se construisent.

enfant joue

Apprendre à bouger dans l’espace

En se déplaçant dans l’espace, l’enfant « teste » ses actions motrices. Il construit ses repères spatiaux par rapport à lui d’abord, puis par rapport aux autres et aux objets qui l’entourent. Tous les enfants ne tirent pas les mêmes acquisitions des expériences qu’ils font. Mais à l’école les échanges entre enfants favorisent ces acquisitions.

Plus l’enfant découvre son environnement, plus il affirme son autonomie par rapport aux objets et aux autres. À l’école, de nombreuses activités obligent l’enfant à adapter ses mouvements selon des contraintes et des consignes données par l’enseignant : par exemple se déplacer sur un parcours délimité par des cordes qu’il faut éviter de toucher, ou sur un parcours jalonné d’obstacles qu’il faut franchir, ou encore se déplacer librement dans l’espace (activité danse).

La richesse des expériences va permettre par la suite une représentation symbolique de l’espace et l’accès progressif à la représentation mathématique (plans, figures géométriques) ! Le rapport à l’espace se « voit » dans les dessins d’enfants : les premiers bonshommes sont « flottants », puis plus l’enfant grandit plus ses dessins s’organisent (personnages répartis dans l’espace de la feuille, mis en scène dans un décor…).

Comprendre les mots adaptés

La connaissance de l’espace s’acquiert aussi par la compréhension des mots qui le décrivent : « devant, derrière, dessus, dessous, à côté, entre, à l’intérieur, à l’extérieur… ».

L’enseignant va donc aider votre enfant à utiliser correctement ces indicateurs spatiaux du langage. Il l’amène à observer la classe, à y situer des objets, à définir la spécificité de chaque lieu de la classe ou de l’école, par exemple les sanitaires, la salle de motricité, le dortoir, la cantine, la garderie… Il faut non seulement connaître ces lieux mais les situer les uns par rapport aux autres et par rapport à la classe.

 

Repérer son espace personnel

  • Indiquez précisément le lieu et la situation des objets. Par exemple lorsque vous demandez à votre enfant d’aller vous chercher ou de ranger quelque chose : « Le journal se trouve sur la table basse, à côté de la boîte en bois. »
  • Déterminez avec lui les espaces des ses petites affaires personnelles à la maison : placard à chaussures, portemanteau, coffre à jouets, bibliothèque…
  • Faites-lui fabriquer un set de table en marquant le contour de l’assiette, du verre et des couverts. Il pourra s’en servir comme repère pour mettre la table.
(photo © Losevsky Pavel / Shutterstock.com)
 
 
Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

rejoignez-nous-sur-facebook

livre personnalise tchoupi

activité montessori pour bebe

Articles les plus consultés
fermer
J'ai déjà un compte Grandir avec Nathan
Je souhaite créer mon compte
Je souhaite m'inscrire sans recevoir la newsletter Grandir avec Nathan
Merci d'avoir voté pour l'activité
Multipliez vos chances de gagner au tirage au sort
en partageant votre activité préférée avec vos amis.

Par email