Accédez gratuitement à tous les articles et archivez-les dans votre compte.
Vous n'avez renseigné aucun enfant : recevez nos conseils et sélections en indiquant l'âge de votre enfant :

modifier mon compte

mot de passe oublie ?

Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

Le redoublement en question !

Le redoublement est encore source de débat passionné : certains pensent qu’il est utile, d’autres le jugent inefficace. C’est en tout cas une décision de plus en plus rare, prise en concertation avec les parents.

enfant redouble

Le redoublement en question

Parents, enseignants, spécialistes… Certains jugent le redoublement nécessaire et bénéfique. Pour eux, un enfant qui a complètement « décroché » ne peut pas passer dans la classe suivante où il sera encore plus en décalage avec ce qu’on attend de lui.

D’autres affirment au contraire que le redoublement est inefficace : il démobilise l’élève concerné, lui donne un sentiment d’échec et le coupe de ses camarades.

Les avis en défaveur du redoublement s’appuient également sur un constat : les pays où l’on redouble le moins (comme la Finlande) sont ceux qui obtiennent les meilleurs résultats scolaires.

Le redoublement au cycle 3

Les enfants redoublent de moins en moins aujourd’hui (on parle plutôt de « maintien » ou de « prolongation » du cycle). Sauf cas exceptionnel, on ne maintient pas un élève en CE2 ou en CM1. En CM2, une prolongation peut être proposée, afin de mieux préparer l’entrée au collège, mais elle doit faire l’objet d’un véritable projet d’accompagnement de l’enfant.

Qu’en disent les textes officiels actuellement ?

Les parents sont informés régulièrement pendant l’année des résultats scolaires de leur enfant. Ils peuvent rencontrer l’enseignant, le directeur d’école et discuter avec eux des difficultés et des progrès de leur enfant. Ils ne devraient donc pas être surpris par une décision de redoublement.

Cette mesure est prise par le conseil des maîtres au terme de l’année scolaire. La proposition est adressée aux parents qui doivent faire connaître leur réponse dans les quinze jours. En cas de refus du redoublement, les parents ont encore quinze jours pour formuler un recours qui sera examiné par une commission départementale d’appel. La décision prise par la commission d’appel vaut décision définitive de redoublement.

Durant sa scolarité à l’école élémentaire, un élève ne peut redoubler qu’une seule classe. Dans des cas très particuliers, et après avis de l’inspecteur, un second redoublement pourra être décidé.

 

Si mon enfant redouble ?

Quand un redoublement est décidé, un ensemble de mesures doit être mis en place dans l’école et en concertation avec les parents pour que le redoublement soit efficace. Il s’agit de participer à l’élaboration du « programme personnalisé de réussite éducative » (PPRE) adapté aux besoins de votre enfant. Des mesures concrètes sont mises en oeuvre dans le temps scolaire. Bien sûr, pour être plus efficace, le projet doit être présenté et expliqué à l’enfant.
(photo © Mandy Godbehear / Shutterstock.com) 
 
Imprimer Envoyer à un ami Archiver l'article

rejoignez-nous-sur-facebook

Le train de la parentalite 2017

livre personnalise tchoupi

activité montessori pour bebe

notre-selection-livres-a-la-maternelle

Articles les plus consultés
fermer
J'ai déjà un compte Grandir avec Nathan
Je souhaite créer mon compte
Je souhaite m'inscrire sans recevoir la newsletter Grandir avec Nathan
Merci d'avoir voté pour l'activité
Multipliez vos chances de gagner au tirage au sort
en partageant votre activité préférée avec vos amis.

Par email